Home contact general
mentions legales
nos sponsors
Historique marque
modeles trial
modeles enduro
modeles route, trail, mopeds
annonces
boutique
documents techniques
fanticotheque
essais
nos dossiers
contacts
adhesion
vie du club et sorties
competition a l’ancienne
restaurations
galeries de photos
liens
Logo Fantic
/ Compétition à l'ancienne / GAP 2007

Octobre 2007 - 1er enduro family du Haut Alpin

 

 

 

Pas de sectarisme au club. Même si on adore les Fantic, on peut se passionner pour d'autres marques comme HVA pour Michel et Kawa pour Jean-Luc. L'essentiel étant quelques moments de bonheur, non ?

 

Témoignage de Philippe Garin

"Le Family de GAP est passé, un grand merci à Jean-Michel Die et Patrice Amouriq, deux Fanticmen de la région pour leur accueil.

Et une de plus, cette avant dernière sortie de l'année pour la Squadra Fantic s'est déroulée à merveille pour l'ensemble de l'équipe; ou presque, je pense qu'Hervé vous racontera lui-même ses mésaventures. Le samedi après-midi a été consacré à se retrouver, rigoler, vérifications techniques, faire un peu de mécanique, super : un changement de pneu ! c'est vrai j'adore ça. En cette fin de saison, certains en ont profité pour sortir quelques machines différentes, Michel Bonifay  une 400 HVA liquide, Jean-Luc Rocchia son 250 KDX et Luc Buhler une rare et très belle IT de 1979. Le soir, après le resto, nous sommes tous allés dormir dans la maison de famille de Michel. Malgré ses douleurs, Hervé a tout de même participé à la fête.

 

 Dimanche une météo géniale,  organisation sans faille, gros travail du moto club Alpin pour nous préparer un parcours de choix dans une région ou il ne devrait plus se dérouler d'enduro, le relief s'y prête si bien. Une très longue spéciale toute en virages et épingles, des chemins de toutes sortes, mono-trace, pistes, sous bois, sentiers de montagne, beaucoup de poussière.  Une seule grosse difficulté dans le tour, une forte montée avec une épingle à droite qui cassait  l'élan et obligeait le pilote et sa monture à s'employer pour arriver en haut sans y laisser trop de force.

Une pensée pour notre collègue en ancienne qui doit en avoir gros. C'est au pied de cette monté qu'une Can-Am dont le moteur c'est emballé à pris feu. Rien a faire. Même après que Michel ait pris une sacré châtaigne en débranchant l'anti-parasite; le moteur tournait encore a fond. La douzaine de concurrents qui était sur place a fait le maximum pour éteindre le feu, creuser le sol avec les mains pour prendre de la terre et recouvrir la moto, vider nos gourdes et nos camelbac sur les flammes, même si nous avons réussi à arrêter le feu le résultat était désolent à voir, c'était terrible !

Merci encore à Gap, ses habitants et au Moto Club Alpin, il faut que l'édition de l'année prochaine reste dans le même esprit, un vrai Familly pour tout pilote et tout type de moto,  avec un parcours qui permet de rouler avec de plus vielles machines, celles dont les pièces sont rares, qui ne roulent que deux heures par an, jamais en courses de peur de les casser. Si je le peux, l'année prochaine j'en sors une.

 

Philippe"

 

Témoignage de Hervé Rocchia, marseillais... !

 "Je suis cloué à la maison avec un genou comme une pastèque, une attelle et des béquilles ( tout ça avant de monter sur mon Fantic en plus ) :

 Arrivé à Gap en ayant fait comme d'habitude la route avec Michel, on se retrouve dans le village voisin où il à une maison .

Il ouvre une trappe qui est dans l' entrée pour descendre à la cave ouvrir l' eau,  moi je déballais les sacs de la voiture et en rentrant dans la maison, étant chargé,  je ne voyais pas vraiment devant,  j' ai mis un premier pied sur le carrelage et le second n' a jamais touché terre ,  je me suis retrouvé accroché par les bras , ça fait bizarre ,  je pensait avoir raté une marche,  mais elle faisait 3 mètres de haut.  Résultat genou en vrac dès le samedi matin ( quine et carton plein !!!! à ce loto là je gagne bien sûr )

Après pas mal de questions et de visites à la pharmacie, je décide de prendre le départ avec mes pôtes et mon frère avec qui je n' avais plus rouler depuis bien longtemps !!

Angel me fait un bandage élastique et collant ( Putai..... pour décoller ça le soir, la peau est venu avec ) et je prend le départ en kickant avec la jambe gauche, après j' élance le Fantic et monte dessus sans plier la jambe droite. Le parcours était superbe et roulant , il valait mieux pour moi car je savais que je ne pouvais pas sortir la jambe droite.

Hervé et Baptiste, le fiston

J' ai réussi à faire ma boucle debout sans donc mettre un pied à terre et j' était vraiment content d' avoir pu au mois faire ce bout de chemin avec eux, c'était dommage de venir pour rien .

Bien sûr j' ai même pas essayé la spéciale ni le second tour, j' avais les boules, mais je savais que le moindre choc me donnait accès direct à l' hosto .

Le parcours était un vrai family, super sympa pour une bonne rando,  convivial et bien organisé. Le moto club à vraiment bien bossé , et c' est pas évident pour une première. Promis je reviendrai, je dormirai encore chez Michel ( je m' en fou, je connais le piège maintenant )

On a de toute façon encore passé un super week end entre potes, on se retrouve toujours avec le même plaisir .

Merci à  Angel , Philippe , Michel , Luc , Jean Luc  pour cette saison .

 Bonne inter saison à tous et à l' année prochaine.

Hervé"

 

 

 

Le mot du Coach

 

"Encore une fois, la course était le prétexte à se revoir mais on s'est vraiment fait plaisir aussi en moto.  Peut-être un peu trop de routes mais même elles, étaient sympas, avec du ciel bleu et de superbes points de vue.

Le parcours était facile comme il faut, ,jamais monotone, avec une ou deux difficultés pour voir si on a des amis...

Dans le parc, on a vu de belles motos dont des Fantic nouveaux pour les habitués du Trophée : le 50 mik 26 de JM Die et le 125 RC 82 de PHIL Lachaud.

La spéciale était bien longue, parfait pour faire la différence. On a eu un peu chaud dans les chemins car la squadra a dû se transformer en pompier volontaire suite à l'embrasement d'une 240 CAN AM.

Bref, encore un week end de bonheur! y a pas je vais demander à la sécu de me rembourser mon 125 "brissoni", c'est le meilleur anti-stress que je connaisse (à consommer avec des amis et sur un family tres cool).

Merci encore au club ALPIN et tout spécialement à Pat Amouriq, ,JM Die qui ont bien fait de "réclamer" notre présence.

 

Angel Sanchez "

 

 
Le Mik26 de Jean-Michel Die

 

Le mot de l'organisation

 

"Malgré un nombre assez peu élevé de participants dû à plusieurs reports de la date de la course, J.L. Meynaud et toute son équipe espèrent avoir su proposer un parcours satisfaisant et une organisation à la hauteur.

Le Club Alpin Moto vous donne dès à présent rendez-vous pour l'édition 2008. Mais en attendant, n'hésitez pas à envoyer vos remarques sur cette épreuve afin de l'améliorer. Merci de votre présence pour cette première édition dans notre belle région."


Le 125 IT de Luc, un trail endurisé très sympa à conduire au même titre que son homologue de chez Suz, le PE.


Allan Amouriq, 1er des 50cc