Home contact general
mentions legales
nos sponsors
Historique marque
modeles trial
modeles enduro
modeles route, trail, mopeds
annonces
boutique
documents techniques
fanticotheque
essais
nos dossiers
contacts
adhesion
vie du club et sorties
competition a l’ancienne
restaurations
galeries de photos
liens
Logo Fantic
/ Restaurations / 125 Caballero RC FM 260 de 1981 par Michel

125 Caballero RC FM 260 de 1981 par Michel

Au sujet de ta demande pour mes conseils de restauration sur ton site c'est vraiment sympa de ta part mais je ne crois pas que je sois un bon exemple, je vais t'expliquer pourquoi. D'abord, je ne suis pas un professionnel de ce genre de travail, c'est la première fois que je m'exerce à ce boulot (et certainement la dernière....)

Tout a commencé l'année dernière, quand mon frangin achète pour son jardin un rotofil thermique de marque "VAP", m'expliquant que ça "pète" comme un 50cc gonflé des année 80; Effectivement, cela ressemble étrangement à ce bruit de turbine de l'époque, je possedais alors un Fantic regolarità 6M (tx96). Ce bruit n'éveilla pas plus de souvenirs que ça dans ma tête. Pour mon frère, ce fût different; il s'abonna à LVM et traqua sur le net la photo d'une machine à vendre. A force de m'envoyer des clichés, il a fini par m'inoculer le virus.

Malheureusement, je n'ai pas trop d'argent à mettre dans ce hobby. J'ai fini par trouver une épave (l'engin était resté deux ans dehors sans tourner) à 150 €uros chez un monsieur sympa de Montpellier. Sur la photo (de mauvaise qualité) d'aprés l'aspect quelle avait, je me suis dit que je pourrai peut-être en faire quelque chose.

Hélas après l'avoir rapatrié sur Toulouse avec mon frère et mon père, on s'est aperçu effectivement, que c'était une vraie poubelle .... carter moteur gauche arraché au niveau du sélecteur puis ressoudé, le bloc était vide d'huile, quand je l'ai rempli ce fut une vrai fontaine (.....grave), cadre rouillé, vis manquante sur carbu, circuit électrique en sale état, machoires arrières à moitié bouffées dans le sens de la longueur..?? tubes de fourche légèrement oxydés, caoutchoucs pourris, ammortisseurs pompe à vélo, je t'en passe et des meilleures.

Là, je me suis dit que c'était foutu et que j'avais hérité de la machine de Brissonni au ISDE de Brioude en 1980. A la vue de l'état du moteur, l'aventure allait s'arrêter là. Encore une fois mon frère, gràce au bouche à oreille à réussi à me trouver un bas moteur FM 260, du côté de Montpellier (décidement !). Je décidais donc de commencer ma restauration, d'abord démontage complet, nettoyage karcher, grattage avec une lime électrique black et decker, tout en douceur, puis mise en peinture du cadre avec mes petits moyens financiers! c'est à dire que pour une peinture epoxy, c'était râpé (140€). J'ai donc acheté dans une grande surface ,après avoir gratté un peu de peinture en état sous le réservoir (qui n'était pas beau à voir) des bombes aérosols anti rouille d'abord, puis du rouge " fiat rosso corsa 140" au rayon auto. A mon avis, cette couleur correspondait le mieux à mon échantillon, mais ce n'est peut-être pas la couleur d'origine (pas assez orangée). Par contre pour la fourche en magnésium, j'ai bien peur que cette peinture nitro-cellulosique tienne mal aux chocs, on verra bien. Les roues, pas trop voilées, ont 3 ou 4 rayons détendus. Malgré l'usage de litres de dégrippant , je n'ai pas réussi à les retendre (le seul moyen aurait été de les changer tous, trop cher pour moi).

Pour le réservoir, la seule solution pour le faire revenir fût de le poncer d'abord avec un papier verre fin, puis d'utiliser de la paille de fer 000 pour le lustrer, et finalement passer un rénovateur en bombe pour plastiques extèrieurs(je suis assez content de mon boulot). Idem pour les pare-boue.

En ce qui concerne les autocollants Fantic du réservoir, je les ai refait à l'aide de mon ordinateur, sur du papier imprimante classique autocollant puis un vénilia transparent dessus. Malgré cela, ils ne sont pas étanches à l'eau(peut-être en passant un vernis incolore). Toute la boulonnerie est neuve, (merci papa).

Actuellement, après avoir remonté le nouveau bloc, refait intégralement le cablage de l'allumage électronique (merci frangin), nettoyé le cylindre(avec un super décapant pour four et plaque de cuisine de marque "briochin" ,attention les mains), repeint avec une peinture spécial haute chaleur la culasse et le pot d'échappement....Le moteur tourne comme une montre et tient parfaitement le ralenti..Rhaaaaaaaaa.

A court terme je prévois la mise en place d'un pneu arrière neuf chez "cardy" (l'accessoiriste pas cher et compétent du coin), j'attends les plaques latérales d'un monsieur du finistère drôlement chouette, qui aprés avoir vu les photos a décidé de me les vendre (gros souci en moins), et pour finir, un cable de frein avant et un guide chez enduro-classic dès que possible.

Pour le reste on verra bien, tout ce que je fais c'est par pure nostalgie,je ne suis pas pressé.

Voici en quelque sorte l'itinéraire d'un "pauvre" débutant débrouillard! reste la passion...

Le plus important est quand même une forte motivation et surtout, surtout de l'huile de coude!!! (...et une petite femme patiente et compréhensive...si je ne le dis pas ,ça va être ma fête !

Quelques images de la restauration en cours:

Je vous envoie ce message pour vous faire part du premier essai dynamique de mon engin :

"Tout d'abord je doit te dire que j'attendais des poignées MAGURA et pour le moment je n'ai rien reçu de personne ,tant pis je n'en peux plus d'attendre.

Ce 17 janvier 2003 à 15h00, le soleil est là et il fait tres doux, c'est le moment ou jamais. Les vitesses seront passées à la volée et la bécane, premiere enclenchée, sera poussée.

Cela fait 2 mois que le moteur n'a pas tourné (bon test) en avant !!!

Au 3 ème coup de kick ça demarre, starter soulevé (je le laisse à peu prés 1 mn, sinon elle cale) l'echappement fume mais à l'exterieur c'est pas énorme je laisse chauffer 3 ou 4 mn.

Premiere constatation le ralenti apres quelques coups de gaz ne redescent pas normalement, il y a d'abord un premier étage (si je puis dire) rapide, puis aprés 4 à 5 secondes, un deuxiéme étage plutôt très lent d'ou difficulté pour régler ce ralenti. Mauvais réglage ou carbu fatigué ??

Je pousse et j'enclenche la première, ça roule, le moteur n'engorge pas mais je sens bien que ce petit régime c'est pas son truc, je passe la seconde (sans embrayage), malgré un maximun de précaution la moto fait un petit bond en avant on dirait que l'ecart entre ces 2 vitesses est conséquent. Bien, je décide de tourner plus la poignée de gaz , l'accelération est linéaire et le moteur ronronne bien mieux, je sens que ça lui plait, je passe la troisième, le bond constaté auparavant entre 1 et 2 est insignifiant et les vitesses se verouillent bien (je n'en ai loupé qu'une durant l'essai), le moulin tourne de mieux en mieux.... et hop la quatrième....toujours impec ça pooouuuusse.... Meeeerde j'arrive en bout de rue et je commence à filer, je redescent toutes les vitesses toujours sans débrayer avec une facilité déconcertante (du beurre), le freinage par frein arrière seul est satisfaisant mais curieusement je sens l'arrière de la machine ce tortiller(curieux). Après 3 ou 4 lignes droites, je me dis qu'il est temps de voir l'état de l'engin.

Je la repose sur son pied et je regarde. Le bloc moteur pisse un peu d'huile aprés exam je m'aperçois que le bouchon de remplissage n'est pas étanche, un joint arrangera ça. Une fois chaude la moto ne fume pratiquement pas mais crache de l'huile au niveau de la sortie echapp et un tout petit peu au niveau du silencieux, est ce normal ? je n'en sais rien, peut être en changeant piston et segment ??

Le tortillement maintenant, je m'aperçois avec stupeur que tous les rayons arrières sont détendus, la jante n'est plus solidaire du moyeu, j'ai pas le choix faudra tous les changer car ils sont grippés.

Pour le reste ça à l'air OK, moi par contre je sens mauvais (vive le 2 temps) ma femme va pas être contente. Et voila pas mal pour un premier essai non ?

Nouvelles avancées de la restauration, les plus:
-décalques des caches latéraux
-tirage rapide magura(état correct), trouvé a la bourse de Toulouse
-chaîne neuve
-trouvé croix orange avec visserie pour le frein avant.

Les problèmes:
-ralenti irregulier, je n'arrive pas à solutionner pour le moment.
- j'ai reçu la roue arriere rayonnée à neuf, malheureusement le déport de la jante par rapport au moyeu n'est pas bon et elle touche le protège chaine, résultat: a part pour faire 2 photos à l'arrêt (roue non vissée) la roue ne peut pas être montée, j'ai été obligé de la ramener chez le mécano.
-Mauvaise étanchéité entre cylindre et pot d'echap, ça salit le pare boue avant, (existe t il des pâtes speciales ???); dès que j'ai la roue arriere je te previens.

Effectivement , il coulait un melange d'huile et d'essence au niveau de la sortie du cylindre, je dis "il coulait" car depuis que j'ai remis en conformité l'aiguille (K2) et le puit d'aiguille (AB260) du carburateur, ce problème a disparu . La roue arrière a été rayonnée de neuf et les roulements changés. Les tubes de fourches ont été changés ainsi que les joints spi et l'huile ,les fourreaux ont reçu une peinture époxy (RAL3020) Je viens de recevoir les décalques hydrocross pour les ammortisseurs et un segment neuf pour le piston. Je dois recevoir bientôt une plaque phare originale et .... oh! surprise je viens de recevoir un mail me proposant un cadre FM 260 (le mien possède 2 plaques de renforts soudées par l'ancien proprietaire, cela ne me plaît pas) si l'achat ce fait, il recevra lui aussi une peinture époxy, ( la peinture appliquée au début de la restauration, malgré un bon aspect, n'est pas assez solide).

La restauration continue et je remercie les passionnés de Bretagne, Dordogne , Aquitaine, Côte d'Azur, Enduro classic, le forum Enduro-ancienne et surtout Fantic Motor Passion grâce à qui j'ai pu mener mon projet à bon port ! - A bientôt