Home contact general
mentions legales
nos sponsors
Historique marque
modeles trial
modeles enduro
modeles route, trail, mopeds
annonces
boutique
documents techniques
fanticotheque
essais
nos dossiers
contacts
adhesion
vie du club et sorties
competition a l’ancienne
restaurations
galeries de photos
liens
Logo Fantic
/ Restaurations

Le 240 de Bernard

Un 240 préparé par Bernard Vilotte

 

·   

 La machine immatriculée en 1985 (modèle 1984), est en très bon état et complète, je supprime tout ce qui n'est pas nécessaire au trial à savoir le phare, le stop, les comodos, et le circuit électrique, le tout est soigneusement étiqueté et rangé.

La fourche est démontée, les 2 joints SPY sont remplacés par un seul neuf, la place du second contre le circlips est comblée par une bague taillée dans un tube de PVC de canalisation d'eau. L'huile grade 5 remplace celle d'origine pour une valeur de 230 cc.

Le moteur est vidangé j'utilise de la Dexron 3 quantité 500 cc. J'ai récupèré une plaque de cuivre d'une épaisseur de 120/100 ème soit 1,2 millimètre dans laquelle je découpe (perçeuse et lime) un joint de culasse,  le moteur est ainsi fortement décompressé. Le sabot d'origine en plastique est remplacé par un modèle aluminium de 6 mm d'épaisseur. La câblerie est du Venhill (FTC).

Le carburateur : c'est un Keihin 28 PWK, boisseau plat chromé, il possède une arrivée d'huile que je condamne, ainsi qu'un 3ème gicleur sur l'entrée d'air que je condamne également avec un tube obturé. Le gicleur de ralenti est un 40, le principal un 98, l'aiguille modèle 97A est au 3ème cran en partant du haut la richesse de - 2 tours 1/4. La pipe qui relie le carburateur au filtre à air ne pose aucun problème car les diamètres entrée d'air du carburateur et sortie du filtre à air Fantic sont identiques à savoir 50 mm, j'ai trouvé chez mon ferrailleur une durite d'air de camion de 50 mm intérieur coudée à 90° pour 3 euros, un coup de cutter et deux serflex inox et c'est impeccable. Le keihin est très avantageux par rapport au Dell'orto le ralenti est parfait, la mise en route est super avec un starter très facile d'accès, le démarrage est immédiat quelle que soit la température du moteur. La phase d'accélération en bas des tours est très douce, pas de pertes d'adhérence, l'accélération est linéaire et la puissance est là dès qu'on ouvre en grand sans aucune hésitation. Le comportement est très proche des modernes (je possède également une 2.9 Sherco).

Concernant l'ergonomie de pilotage, j'ai copié la moderne : Les cale-pieds sont descendus de 4, 5 cm, j'ai fabriqué une platine avec une cornière en L qui vient rentrer par un trou ovale dans le support d'origine sur lequel elle s'appuie et que j'ai scié (décision difficile à prendre car on touche à l'origine) et soudé, coté droit le boulon du frein participe à la solidité coté gauche j'ai percé l'ensemble et placé un boulon de 8 mm. Les cale-pieds sont ceux de la Sherco en acier, on peut mettre tous les adaptable en aluminium. (voir photos)

Le guidon est un Renthal 5 pouces bleu réhaussé de 35 mm monté sur un Té supérieur de 200 Fantic, la position de pilotage est identique à celle de la 2,9 sherco.

Les amortisseurs arrières sont le « top » il s'agit de Fournalès modèle MA01 0070 fabriqués sur commande à Toulouse, ils sont adaptés par les techniciens de l'usine à la Fantic 240 à savoir un entraxe de 360 mm, ils correspondent à mon poids (70 kg) et mon souhait d'être souples, je leur ai confié la moto une semaine, car ils souhaitaient établir des nouvelles normes de réglage précises, et adaptées au mieux au Fantic 240, les références anciennes sont donc remises à jour compte tenu de l'évolution des techniques et moyens modernes de calculs (opérations réalisées en mars 2011). La roue arrière est donc condamnée à ne plus patiner grâce à ces merveilles oléopneumatiques et au talent des ingénieurs de l'excellente maison Française Fournalès de Toulouse. L'acquisition de Fournalès d'occasion sur Ebay ou le bon coin n'a pas d'intérêt sauf à trouver des amortisseurs prévu pour, ou en provenance de machine identique la mise en référence de la partie hydraulique coute environ 160 euros et le reconditionnement incluent la mise en longueur coute environ 280 euros, sachant qu'il faut changer les tubes. L'achat de neufs garanti 2 ans  adaptés à la moto ainsi qu'au poids du pilote n'est pas à discuter  Les essais en zones sont époustouflants, le grip et l'adhérence identiques voire supérieur aux motos trial modernes. Pour toutes informations chez Fournalès, allez sur leur site internet et contactez Jean Yves.

Les pneus sont des Michelin, avant et arrières tube type, la transmission secondaire 11 X 42.

Conclusion, ma Sherco 2.9 ne sort plus du garage,  ma Bultaco 199B non plus, cette Fantic 240 me satisfait énormément, deux épreuves du STAT confirme l'excellence de la préparation, les S2 et S3 qui l'ont essayé ont été bluffés, par les performances et l'ergonomie de pilotage.

 Bernard Vilotte