Home contact general
mentions legales
nos sponsors
Historique marque
modeles trial
modeles enduro
modeles route, trail, mopeds
annonces
boutique
documents techniques
fanticotheque
essais
nos dossiers
contacts
adhesion
vie du club et sorties
competition a l’ancienne
restaurations
galeries de photos
liens
Logo Fantic
/ Restaurations


Le 125 RC 1979 de Fabrice

 

Fabrice Fèvre est devenu l'heureux propriétaire d'un 125 RC 1979 dans un jus pas si moche que ça, relativement bien complet et tournant. Pour des raisons personnelles, il a décidé de me confier la restauration et, du coup, un m3 de pièces préalablement démontées par ses soins. Seul le moteur et le faisceau electrique étaient encore fixés au cadre.

Le résevoir poly avait un insert de borsetta HS. Cyrille Zajac se chargea habilement de la réparation et en profita pour lui refaire une peinture au top.

Le cadre, suite à un choc sévère, avait un support de repose-pieds tordu qui avait partiellement déchirer le cadre. Chauffé au rouge pour détordre et reprise à la soudure. De même, une patte de support de sabot avait été sectionnée. Il a fallut en confectionner une et la souder sur le cadre.

Par un réseau de transport interne au club (whoua les pros !), le bas moteur est envoyé à Lyon dans les ateliers Garin ; je suis du genre à m'adresser aux meilleurs pour avoir une moto au top, garant d'une satisfaction totale.

Un piston neuf accompagne le cylindre qui prennent la direction de S3 pour un réalésage et traitement nikasil.

En attendant, le cadre étant maintenant revu, il est envoyé chez Ets Samson à Etampes 91 pour un sablage + époxy RAL3000. Il est accompagné bien sûr des fourreaux, du bras oscillant et du support moteur. L'épaisseur de la peinture est au maxi ! et le prix est tout doux.

Allez, c'est sérieux maintenant, le remontage commence par passer aux tarots les différents pas de vis.

Les anciennes bagues de bras oscillant étant soit usés soit cassées, on remonte en neufs. Vite dit puisqu'il faut bien ajuster le tout. Des rondelles neuves sont utilisés et, entorse à l'origine, un graisseur est posé sur le support moteur entre ses bagues.

Deuxième entorse à l'origine, un patin de bras oscillant est installé car la chaîne mange son bras dès qu'elle est un poil détendue. Ce patin provient du trial 240pro et est modifié pour qu'il trouve sa place correctement. Un rivet de 5 est inséré dans un puits.Cette fixation est éprouvée sur ma moto perso depuis plusieurs course et ça tient.

A part le silent block supérieur de réservoir qui a été remplacé par un neuf, tous les autres étaient en très bon état d'origine. Ils ont nécessité un nettotage en règle et un coup d'huile de ricin pour les nourrir. C'est reparti pour 30 ans !

 

Cela fait mal au coeur mais il faut absolument virer la peinture de la patte de la bobine Dansi pour assurer une masse franche et volontaire pour l'éclairage et pour la mise à la masse du circuit d'allumage.

 


Mise en place de la boite à air en n'oubliant pas les rondelles en caoutchouc et mise en place dans le même temps de la boite à goutte à goutte (lubrification de chaîne)

 

Le Té de fourche suprérieur d'origine (à gauche) étant fendu irrémédiablement sur les deux côtés, il a fallu en trouver un autre. Cet ensemble a été ramené de Novegro par le club Fantic.

 

Une méthode pour oter le roulement inférieur : après avoir retirer les rouleaux et leur cage, l'entailler comme sur la photo avec une meuleuse à disque de 115mm. Utiliser de préférence un disque usé qui a un diamètre plus petit donc plus maniable.

Sous l'effet de la chaleur et de la diminution de matière, cela vient sans problème sans marquer ni la carotte ni l'entretoise alu.

 

Un roulement 32005 neuf, chauffé, est remmanché sur la carotte surgelée

 

Les portées neuves, sorties du congélo, prennent leur place à l'aide d'un vieux roulement sur lequel on tapera légèrement.

 

La fourche est en bon état mais un gros nettoyage est à faire. on dirait qu'elle trempait dans le pétrole brut !

Voilà qui a meilleure mine...

Les spis 35x47x9 sont évidement remplacés et 250cc d'huile d'indice 7.5 vient remplir chaque bras.

 

Retour du bas moteur refait, calé, ajusté de chez Ets Garin. Un piston Asso neuf accompagne le cylindre nikalisé chez S3 en espagne. Mésaventure, le cylindre a été alèsé trop grand suite à une erreur de leur part, donc est devenu inutilisable. Il a fallu que je renvoie un deuxième cylindre pour obtenir ce que je voulais. Pas top. Tout cela a prit plusieurs mois....

 

On s'attaque maintenat au pot. De l'huile de coude pour un décapage en règle. Un chalumeau pour le décalaminage. A la montée en température, les restes huileux brûlent complètement. Les résidus tombent ensuite sous forme de poussière plus ou moins agglomérée sous la résonnance de quelques légers coups de marteau. Résultat, un kilo de moins et du passage de gaz en plus...

 

C'est une maladie sur ce pot. La tole se déchire autour de la patte principale. Un petit coup de brasure s'impose.

 

 

J'utilise de la peinture satinée haute température que j'applique au pistolet (ici de la OXI 600° pour poele à bois et barbecue).

 

C'est ce que j'ai trouvé de mieux pour le moment en terme de prix.

 

Cette peinture me sert aussi pour les carters et la culasse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

***

 

Un bon en avant : le bas moteur en place reçoit le haut puis le pot. Les jambes de fourche sont en place.

***

Profitant de la petite partie ensoleillée de l'été, le noir est passé au pistolet. 

Il s'agit d'une peinture P.U. faite à la demande à 25% de satiné.

***

Le (trop) lourd demi moyeu de la roue arrière est remonté avec roulements neufs, pièces zinguées.

***

 Une paire de  garde-boue UFO, les roues, le guidon. Voilà qui fait plaisir à voir.

***


Comme d'habitude, ce foutu fil vert dont l'isolant se décompose irrémédiablement. A refaire.

***

Allumage remonté, calé ; bielette d'embrayage et pignon en place.

***

Remontage de la béquille centrale ; bagues neuves, ressort traité. 

La butée plastique fixée au pare-chaine est d'origine.

***

Redémontage de l'avant car impossible d'aligner quoi que ce soit...

Il aura tout de même fallu un paquet de temps pour trouver le couac : le T inférieur est déformé. Celui que j'avais en secours n'est guère mieux après mesure : la poisse ! Il faut se mettre en quête d'un nouveau T mais la solidarité du club va sans doute s'exprimer une fois de plus !

***

Voilà, un té de fourche inférieur a été trouvé grâce à la solidarité du club. Contrôle : il est tout à fait droit. Super !

Décapage, peinture neuve, pose d'un roulement neuf 31005X. C'est vite dit mais ça a pris du temps. Mon garage n'étant pas chauffé et l'hiver 2012/2013 est long et rigoureux....

***

Quitte à faire de la peinture (polyuréthane ral3000), j'en profite pour faire les plaques latérales (copies en fibre de chez P. Thillois + stickers du club) et la paire de Sachs que j'avais mis dans les mains d'Olivier Pauli pour refection.

***

Refection du Dell'Oto 32. Gros nettoyage. Toutes les petites pièces sont remplacées sauf le boisseau jugé en bon état : filtre, gicleurs, aiguilles et puits, pointeau, kit joints. On trouve tout ça un peu partout, dellorto.fr, bosisiomotori, etc....

Carbu en place, raccordé.

***

On passe ensuite au circuit électrique. Malheureusement, le comodo d'origine en plastique est cassé sérieusement. 

Je décide de refaire complètement un circuit simplifié. Je le fais comme si cette moto allait se faire une saison de compétition. Donc on hésite pas : cosses soudées, gaines thermo retractable, étanchéité maxi.

Du travail de remise en état mais il ne manque pas de pièces, c'est déjà ça !

Remontage de la plaque-phare. Le câble de frein ne passe pas dans l'ouverture d'origine histoire de préserver cette belle plaque-phare... Notez que les poignées Magura ISDT d'origine etaient absentes. Vu le prix exorbitant de ces ensembles, il a été convenu de monter des Magura "normales". Une poignée d'accélérateur type 312 Duo est utilisée en setting cross (celui "enduro" parait trop long pour ce 125cc) Un coupe-circuit et un switch pour la lumière finira le tableau de bord.

***

 Les Sachs refaits sont installlés après avoir graisé les olives et en ayant pris soin de monter les toriques adéquats.

***

La trompette de filtre à air d'origine est comme beaucoup hors d'usage car le plastique a cuit et les vibrations ont fait le reste. Une colerette est découpée dans une plaque de PVC. Elle sera collée sur un tube de la même matière en diamètre 32. Un joint est découpé à la forme dans un plaque de 3mm.

La plaque de visite avait disparu. Elle est donc retaillée dans une feuille d'alu de 1.5mm. Un joint assurera l'étanchéité.

***

A SUIVRE